Formation entreprise : formations management, leadership & coaching dirigeant - KPM

Le design thinking dans le management : de quoi parle-t-on ?

Le design thinking est une approche business qui induit un certain nombre d’outils et de méthodes disruptives. Pour le manager, se mettre en mode design thinking est une façon d’inculquer une culture de l’innovation au sein de ses équipes. Décryptage. 

Design thinking, une approche business qui casse les codes

Le design thinking est une approche business née à la fin des années 80 dans les rangs des Universités de Stanford et de Harvard. 

En résumé, une entreprise design thinking part des attentes du marché pour lancer une offre, la construire et la modeler au fur et à mesure, selon les retours des consommateurs. La démarche oblige à lever tous obstacles éventuels (techniques, administratifs, légaux…), quitte à innover et casser les codes pour répondre coûte que coûte aux attentes du marché (satisfaction client maximum). L’approche se base ainsi sur l’innovation, mais aussi sur l’itération : allées et venues entre l’entreprise, le marché et ses différents services pour construire, petit à petit, une offre adaptée. 

A titre de comparaison, dans son approche business traditionnelle, l’entreprise a tendance à partir du service ingénierie et de ses contraintes techniques pour construire une offre au plus proche des attentes du marché. L’innovation n’est pas au programme et le processus créatif reste linéaire avec un passage de service en service jusqu’à proposer une offre finalisée.   

Avec les courants startups des années 2010 à 2020, le design thinking semble totalement adapté et usuel, mais à la fin des années 80 lorsqu’il est né, il bouleversait les rapports entre l’entreprise et son marché.

APPROCHE TRADITIONNELLEDESIGN THINKING
Point de départ : le service ingénierie annonce ses contraintesPoint de départ : le service marketing annonce les attentes des consommateurs
Construction de l’offre selon les contraintes observéesConstruction de l’offre en levant les contraintes
Etre au plus proche des attentes du marchéRépondre à 100 % aux attentes du marché
Construction linéaire – Mise sur le marché d’une offre finaleConstruction itérative – Mise sur le marché rapide et évolution de l’offre au fur et à mesure

 A l’origine, le terme « design » de design thinking a été choisi pour rappeler aux stratèges de penser comme un designer produit ; le défi du design étant de réussir à compiler la praticité et l’esthétique. Penser design, c’est penser pratique et beau d’un point de vue du client. Penser design, c’est penser client.

Le design thinking au cœur de la culture d’entreprise

Plus qu’une méthode, on peut dire que le design thinking est un véritable paradigme qui entraîne des bouleversements concrets dans tous les services de l’entreprise. Ceux-ci se trouvent alors « forcés » de revoir leur organisation pour travailler en totale collaboration et en itération, aux mêmes fins de la satisfaction client. Supprimer les cloisons entre les différents services, travailler en mode projet avec des équipes transverses, investir la Recherche et Développement, brainstormer, sont autant d’actions qui concrétisent le design thinking. 

Mais plus que des actions, lever les barrières, casser les codes nécessite un réel changement de mentalité, une ouverture d’esprit. In fine pour appliquer le design thinking, c’est toute la culture de l’entreprise qui doit évoluer comprenant, pour le manager, l’adoption d’un discours interne adapté, l’encouragement à la prise d’initiative et à l’innovation. 

Du design thinking appliqué au management

Ainsi, par ses actes quotidiens, son discours et sa posture, le manager va véritablement amener le changement du design thinking au cœur de ses équipes. Et pour aller plus loin, il pourrait appliquer le design thinking à la satisfaction client, mais aussi à la satisfaction des collaborateurs, tels des consommateurs/utilisateurs d’un management d’entreprise. Pour le manager, ce nouvel angle de vue impliquerait un paradigme dont le socle ne serait plus « quels sont les objectifs de l’organisation ? », mais plutôt « quels sont les besoins de mes collaborateurs ? ».

Agenda des
formations

Je cherche
une solution

Contacter
KPM

Sur
Mesure

Clés
en main

Blended
Learning