La confrontation positive

Grâce à une démarche de confrontation positive, les participants à nos trainings et à nos coachings travaillent directement le cœur de leurs problématiques. Se challenger par de nombreux jeux de rôles aide à comprendre et à maîtriser l’impact réel de ses comportements et à optimiser son niveau de performance. Pragmatique et bienveillante, notre méthodologie facilite l’émergence du bon sens, réussissant souvent à transformer des concepts complexes en idées d’actions concrètes et opérationnelles.

Entraîner – L’alternance pédagogique

Le but : soutenir l’attention des participants pendant les journées et entre les journées.
Notre Méthodologie de formation - KPM StrasbourgNotre méthode est très participative et notre animation se fait par l’intermédiaire de mises en situation analysées avec le groupe par l’utilisation de questions ouvertes.

  • 5 min : pendant 5 minutes et pour chaque thème majeur, nous demandons à chacun de se préparer par écrit, ce qui lui permettra d’auto-évaluer sa prestation.
  • 15 min : pendant 15 minutes, 2 ou 3 participants montrent au groupe comment ils font aujourd’hui au travers d’un jeu de rôles.
  • 20 min : pendant 20 minutes, nous déterminons avec le groupe les comportements opérationnels, en s’appuyant sur les éléments positifs des scénettes précédentes.
  • 40 000 min : durant 5 minutes, chacun note dans son plan d’action un engagement d’application concrète et personnalisée du point abordé lié à son environnement immédiat. Il le mettra en application pendant un mois (40 000 min).

Nous vous proposons d’ajouter un ultime retour d’expérience via un Web meeting quelques mois après la dernière journée de training pour poursuivre les échanges et optimiser les transferts.

Nous réalisons également :
– des exercices en groupe,
– de nombreux entretiens débriefing individuels,
– des rapports oraux de mises en application.

Entraîner –   Le séquentiel

Nous définissons le training comme un procédé visant à changer les comportements individuels et collectifs plutôt qu’une simple transmission de savoirs et de techniques. En ce sens, parce que nos dispositifs sont très proches des entraînements de type sportif, nous préférons utiliser le mot « training » à celui de formation.

Prenons l’exemple d’un responsable financier devant développer un nouveau système de gestion comptable. Plutôt que de lui enseigner les étapes techniques du développement d’un tel système, le training comportemental l’aidera à s’assurer que ce dernier est construit sur des besoins clairement identifiés. Cela lui permettra de mieux communiquer les éventuelles modifications et d’obtenir l’engagement et le soutien de tous pour sa bonne mise en place.