WP_Post Object
(
    [ID] => 3892
    [post_author] => 1
    [post_date] => 2021-05-03 20:32:00
    [post_date_gmt] => 2021-05-03 18:32:00
    [post_content] => Comment fixer et transmettre des objectifs à nos collaborateurs ?
Quelles sont les conditions pour que ces objectifs soient réalisés ?

« Si tu n’as pas de point d’arrivée, aucun vent ne te sera favorable » selon Sénèque.
A l’issu d’un entretien, sommes toujours d’accord sur l’attendu ? Sommes-nous toujours conscient de ce désaccord ? Quand va-t-il apparaitre ?
Etrangement, lorsque nous transmettons des objectifs, nous pouvons avoir des aprioris sur leurs atteintes : Pourquoi malgré nos attentions positives et celles de nos collaborateurs nous doutons de l’atteinte des objectifs que nous fixons ?
Nous appréhendons d’autant plus de contrôler nos collaborateurs tout au long de la réalisation de ces objectifs. Comment allons-nous positiver les contrôles ?

Lors de cette séance nous allons identifier l’importance de la concrétisation des objectifs et les moyens d’y parvenir.
La confiance exclut-elle le contrôle ? Si cette tâche est inhérente à notre responsabilité, comment est-elle vécue ? Par nous ? Par nos collaborateurs ?
Il peut exister un décalage entre notre envie de contrôler et le besoin de contrôler. Dans un sens comme dans l’autre ! Alors, comment fixer la bonne fréquence et le bon moment. Comment mener cet entretien ?
Le manque de précisions peut laisser place à des interprétations diverses, voir à des non-dits. Ces situations remettent en cause l’existence même de ces objectifs subjectifs.
Comment éviter alors que les énergies se diluent ?
Les positions très inconfortables des managers et des collaborateurs peuvent alors créer des tensions.
In fine, le risque est que la stratégie elle-même s’en trouve affectée.
Où aller sans cap ?
Quels sont les objectifs qui permettent d’atteindre la réussite ?

Comment faire de nos contrôles des démarches positives ?

Quelles sont les étapes de contrôle et comment les définir ?
Quand et comment contrôler efficacement pour maintenir l’engagement et la motivation de notre collaborateur ?
    [post_title] => Fixer des objectifs + Contrôle
    [post_excerpt] => 
    [post_status] => publish
    [comment_status] => closed
    [ping_status] => closed
    [post_password] => 
    [post_name] => fixer-des-objectifs-controle
    [to_ping] => 
    [pinged] => 
    [post_modified] => 2021-07-19 16:32:17
    [post_modified_gmt] => 2021-07-19 14:32:17
    [post_content_filtered] => 
    [post_parent] => 3877
    [guid] => https://www.kpm.fr/?post_type=distanciel&p=3892
    [menu_order] => 0
    [post_type] => distanciel
    [post_mime_type] => 
    [comment_count] => 0
    [filter] => raw
)
Formation entreprise : formations management, leadership & coaching dirigeant - KPM
Module distanciel

Fixer des objectifs + Contrôle

Bénéfices
Différencier des objectifs subjectifs des objectifs concrets, Savoir formaliser des objectifs concrets pour soi, Savoir transmettre des objectifs concrets à nos collaborateurs, Positiver l’image du contrôle pour soi, Positiver l’image du contrôle auprès du collaborateur
Cibles
Managers, Chefs de projets/ équipe, Directeur.es commerciaux, Responsables des forces de vente

Comment fixer et transmettre des objectifs à nos collaborateurs ?
Quelles sont les conditions pour que ces objectifs soient réalisés ?

« Si tu n’as pas de point d’arrivée, aucun vent ne te sera favorable » selon Sénèque.
A l’issu d’un entretien, sommes toujours d’accord sur l’attendu ? Sommes-nous toujours conscient de ce désaccord ? Quand va-t-il apparaitre ?
Etrangement, lorsque nous transmettons des objectifs, nous pouvons avoir des aprioris sur leurs atteintes : Pourquoi malgré nos attentions positives et celles de nos collaborateurs nous doutons de l’atteinte des objectifs que nous fixons ?
Nous appréhendons d’autant plus de contrôler nos collaborateurs tout au long de la réalisation de ces objectifs. Comment allons-nous positiver les contrôles ?

Lors de cette séance nous allons identifier l’importance de la concrétisation des objectifs et les moyens d’y parvenir.
La confiance exclut-elle le contrôle ? Si cette tâche est inhérente à notre responsabilité, comment est-elle vécue ? Par nous ? Par nos collaborateurs ?
Il peut exister un décalage entre notre envie de contrôler et le besoin de contrôler. Dans un sens comme dans l’autre ! Alors, comment fixer la bonne fréquence et le bon moment. Comment mener cet entretien ?
Le manque de précisions peut laisser place à des interprétations diverses, voir à des non-dits. Ces situations remettent en cause l’existence même de ces objectifs subjectifs.
Comment éviter alors que les énergies se diluent ?
Les positions très inconfortables des managers et des collaborateurs peuvent alors créer des tensions.
In fine, le risque est que la stratégie elle-même s’en trouve affectée.
Où aller sans cap ?
Quels sont les objectifs qui permettent d’atteindre la réussite ?

Comment faire de nos contrôles des démarches positives ?

Quelles sont les étapes de contrôle et comment les définir ?
Quand et comment contrôler efficacement pour maintenir l’engagement et la motivation de notre collaborateur ?

Retour au configurateur

Agenda des
formations

Je cherche
une solution

Distanciel
Configurer
son training

Contacter
KPM

Sur
Mesure

Clés
en main

Blended
Learning