La création d’un comité de direction (CoDir) marque généralement le début d’une nouvelle ère pour l’entreprise et son dirigeant : un changement d’échelle, une volonté de vision partagée avec les collaborateurs, une recherche de synergies nouvelles.

Le CoDir pour faire grandir son entreprise

Dirigeant de PME ou d’ETI, vous aussi, vous pouvez faire grandir votre entreprise en créant votre premier comité de direction (CoDir). Cette assemblée régulière, constituée des différents responsables de votre organisation, est chargée d’élaborer et de trancher les décisions stratégiques et opérationnelles. Elle se réunit plusieurs fois par an et jusqu’à plusieurs fois par mois lorsque l’entreprise vise des projets multiples. Véritable outil de pilotage, le CoDir tire son efficacité de l’intelligence collective et de l’implication de ses membres, c’est pourquoi certains prérequis s’imposent pour créer les synergies nécessaires. Voici nos conseils pour créer votre premier CoDir.

Le CoDir n’est pas une promotion attribuée aux meilleurs managers

L’efficacité d’un CoDir relève de l’humain, c’est pourquoi les membres qui le composent doivent être choisis de la manière la plus objective possible, en optant pour les personnalités les plus compétentes, foisonnantes et visionnaires, en dehors de toute considération personnelle et même professionnelle. Le CoDir ne doit pas être associé à une promotion que l’on donne aux meilleurs managers, par exemple car il s’agit bel et bien d’une réunion de têtes pensantes dont la connaissance de l’entreprise, la personnalité et les idées sont susceptibles de faire bouger les lignes. Ensuite, dans une optique de transversalité et d’efficacité collective, le CoDir doit regrouper des personnalités de services différents.

La bonne équipe ; la bonne fréquence

En tant que dirigeant, vous ne devez pas hésiter à modifier les membres du CoDir si certaines personnalités ne vous paraissent pas suffisamment impliquées ou à hauteur de la mission. Il est d’ailleurs possible de proposer des mandats à durée prédéfinie (de quelques mois à plusieurs années), permettant de revoir votre choix tout en ménageant les ego. La fréquence du CoDir pourra également être explorée jusqu’à trouver un rythme qui correspond aux projets de l’organisation.

L’ordre du jour respecté à la lettre

Une fois l’équipe de haute volée constituée, il s’agit de tenir un ordre du jour strict. Sur ce point, vous devez garder en tête qu’un CoDir ne sert pas à aborder les projets en cours, mais à élaborer ceux à venir. Dit autrement, le CoDir vise la stratégie à moyen, voire long terme. Il cherche les solutions futures ; celles qui seront déployées pour répondre aux mutations du marché. Plus pragmatique, il vise aussi à préparer la concrétisation de ces projets, c’est-à-dire la coordination et l’organisation de chaque service. En conclusion, la réussite de votre CoDir tient dans l’élaboration d’un ordre du jour en rapport avec l’objet du comité puis dans le respect du programme tout au long des assemblées.

Créer une atmosphère à hauteur de l’événement

Enfin, pour votre premier CoDir, nous vous conseillons de créer une atmosphère particulière. Un CoDir ne doit pas ressembler à une énième réunion. Au contraire, il doit asseoir son caractère prestigieux et historique pour déclencher l’étincelle de l’intelligence collective. Un rendez-vous dans un salon ou une suite d’hôtel, par exemple, sera un bon début pour impliquer les membres à hauteur de l’événement.

En tant que dirigeant, réjouissez-vous de constituer votre premier CoDir ! Le changement de perspective peut s’avérer vertigineux et vous pourriez, dans un premier temps, vous sentir dépossédé de vos pouvoirs décisionnaires. Mais la démarche en vaut la peine pour peu qu’elle soit bien menée et structurée. Très vite, vous serez enthousiaste de partager votre vision, de répartir les responsabilités et, tout simplement, de donner à votre projet d’entreprise des perspectives nouvelles.

Sources :